L’histoire du sextoy en bref

Le premier sextoy est né il y a 32.000 ans, et n’a cessé de se développer jusqu’à aujourd’hui pour le grand plaisir qui l’utilise.

De nos jours, des sextoy homme, dédiés aux chiens, aux cendres d’une proche ou encore aux fétichistes des pieds. En faut, l’histoire du sextoy a débuté il y a 32.000 ans via le premier godemiché de l’histoire. Cette dernière a été confectionnée avec du siltstone, une roche sédimentaire. Elle avait deux utilités : un jouet sexuel et un outil pour tailler dans le silex. Après, Cléopâtre pendant son époque a utilisé une boîte en papyrus pleine d’abeilles vivantes pour sa jouissance. Et puis aux XVIIIème et XIXème siècles, avec eux, les marins français et espagnols ont emporté des manchons en caoutchouc, qu’ils appelaient les femmes du voyage. Il faut savoir que c’était en l’an 1860 que le premier vibro-masseur à vapeur a été fait, afin de soigner la frustration sexuelle pendant cette époque. Il a fallu attendre 10 ans après que le sextoy à piles a été proposé. Le petit problème avec cet outil était que sa batterie avait la taille de celle d’une batterie de voiture.

Les vibromasseurs ont été vendus en masse entre 1890 et 1910. Ils ont été vus comme un outil permettant aux femmes de perdre du poids ou de leur rendre plus belle. Le premier comme on le connaît aujourd’hui est né dans les années 70. Afin de satisfaire sa femme, GI Duncan, un homme handicapé a conçu le premier godemiché en silicone. Depuis ce temps, on a pu observer un grand développement des sextoys. On peut même se procurer un, fait avec de l’or de 24 carats.

Laisser un commentaire