Diplômes : Un outil de segmentation sociale ?

Diplôme du BAC

L’ENA a instauré une case spécifique ‘particule’ au niveau de son questionnaire d’inscription pour les concours d’entrée. Beaucoup se demandent si cela est de nature logistique ou prévu pour distinguer l’origine sociale. La plupart constatent un dysfonctionnement important du système : En France, le diplôme est un outil de segmentation sociale et moins une marque de compétences acquises. Certains diplômes donnant accès à une haute fonction publique seraient-ils destinés aux aristocrates ?

 

Un outil pour se préserver

Dans l’Hexagone, l’octroi d’un diplôme est un privilège d’anoblissement. Cette émission du diplôme qui appartient à l’État est un outil que les élites utilisent afin de se préserver, se démarque et s’autoréguler.

 

L’avènement du numérique

L’avènement du numérique à tout changé. L’accès au savoir n’est plus réservé à un petit groupe. La société civile est désormais consciente de l’inadaptation entre employabilité et contenus de formations diplômantes. Elle invente alors des dispositifs d’apprentissage alternatifs. Beaucoup de personnes deviennent autodidactes et apprennent en ligne. Les cultures du web se développent et les recrutements se font de plus en plus sur la toile via des recommandations de compétences.

En matière d’évaluation collaboration, Stack Overflow est une référence. C’est une plateforme d’échanges concernant la programmation informatique. Sur cette plateforme, les internautes discutent, se forment et s’évaluent suivant une notation entre pairs. Plusieurs recruteurs se fient sur ces évaluations.

 

L’automatisation

Aujourd’hui, l’automatisation des tâches s’est fortement développée. Elle ne concerne plus les industries et les grandes entreprises, car elle s’utilise désormais dans les tâches cognitives et le secteur tertiaire. Le travail résiduel qui est pratiqué par les diplômés académiques commence à disparaitre.

D’ici quelque temps, on peut aller d’une logique de compétence vers une logique de capacité. Aussi, les dispositifs de formation qui permettront d’avoir l’adaptabilité, la plasticité et la créativité, nécessiteront une certaine reconnaissance pour un marché de l’emploi qui ne cesse d’évoluer.

Les dirigeants devraient donc faire en sorte de promouvoir les nouvelles pratiques pour favoriser la formation pour tous.

Laisser un commentaire